C H A T



 

Partagez | 
 

 On n'échappe pas aux griffes d'un pirate ! [Sigifrid H.G.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghozwi
Mortel
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 29/07/2015

Caractéristiques du mortel
Race/Nation/Guilde:
Âge: 30 années (An 823)
Signes particuliers: Yeux bleus, peau verte, longues oreilles et nez

MessageSujet: On n'échappe pas aux griffes d'un pirate ! [Sigifrid H.G.]   Mar 8 Aoû 2017 - 22:38

Depuis l'attentat du laboratoire d'Aori Opkims, l'angoisse ne cesse de m'étreindre, comme une prédatrice. Moi, vulgaire proie, a tout tenté pour... oublier ?! Comment le puis-je ? J'ai saboter la machine d'Aori à la demande d'une assassin, envoyée pour tuer l'ingénieur. Il a fallu qu'elle tombe sur moi et mes foutus talents pour arriver à ses noirs desseins.
Alors, vous vous doutez bien que lorsque la pirate la plus puissance des mers, ou en tout cas la plus recherchée, vous propose un projet absolument impossible -mais plutôt attirant- qui vous permet de fuir la ville ressemble disons à une vague solution de secours.
Dans la panique, on accepte des choses stupides et on fonce droit devant...
C'est au moment où j'ai reposé le pied en ville, que j'ai réalisé la grandeur de ma connerie. Il faut que je me barre d'ici, et le plus vite possible ! -Si j'arrive à me débarrasser des pots de colle que Nuhada m'a filé... - Lorsqu'ils se rendront compte de mon absence prolongée au rendez-vous, ils se mettront immédiatement à nous chercher. S'il y a une chose que j'ai compris chez Nuhada Long John Silver, c'est qu'une fois qu'on signe un contrat avec elle, c'est pour longtemps...

Tout en réfléchissant à un plan pour m'en sortir, je retourne vers les quartiers marchands. Cette rue animée de journées en soirées offre de multiples plaisirs aux yeux, à l'odeur, et d'immense possibilité d'achat. Tout est vendu ici, même les choses inutiles. Lorsque l'on traverse tout le bazar, on arrive dans les rues à la limite de la basse ville. C'est là où se trouve la boutique de Skirnix. Elle sert de point de vente des armes et bijoux forgés sur place. Le coin forge étant en arrière boutique, les clients pouvaient aller et venir sans prendre le risque de se salir les pompes.
J'arrive enfin dans cet endroit, à la maison... Oui, c'est chez nous ici. Je me suis toujours senti aussi bien pendant toutes ces années d'acharnements, de travailles, avec mon mentor, pour tenir la forge et gérer la boutique. Et au fur et à mesure, nous avons commencé à avoir une renommée et la machine est partie ! Tout s'est mis en place et désormais tout tourne à merveille.
Le nœud à l'estomac et le pincement au cœur m'indiquent que je ne suis pas encore prêt à partir de la maison... Ou alors c'est juste le stresse ?
Je secoue la tête pour me reprendre. Après tout, cela fait cinq bonnes années que je chemine entre ici et la Collaboration, travaillant sur deux fronts... Est-ce que ce train-train quotidien a fini par me lasser ? Parfois, l'idée de partir voyager quelque temps m'a traversé l'esprit. Mais je suis attaché à cette ville et à mes projets... Aujourd'hui, on m'arrache de tout ça pour me proposer ce qui peut devenir l’œuvre de ma vie. Proposés par des foutus pirates...

Non. Ma situation est déjà bien assez dramatique !
Je sors de mes rêveries lorsque le pied impatienté d'un des deux pirates se fait entendre... ça va j'ai compris. Ils attendent à la sortie de la boutique, suffisamment en alerte pour veiller à ce que je ne fasse pas une bêtise. Comme si ça me ressemble... Hmm.

Je me faufile dans mon espace personnelle où j'y ai rangé une partie de ma vie : des livres, des outils, des fabrications laissées à l'état de concept, des schémas et tout pleins de choses inutiles à décrire. Je cherche un papier, un seul très important ... Et... le voilà ! D'une main tremblante, je regarde le parchemin plié en quatre... Je respire un grand coup et le met en sécurité dans une poche de ma veste. J'attrape quelques affaires mis dans un sac à bandoulière et je m’apprête à filer... Mon long nez en croise un autre sur le chemin.
- Ghozwi !
- S-Skirnix ?!
Eh merde...
- Qu'est-ce que tu fiches, ulik - Ouh là, s'il me sort des gamins en vieille orc, ça va mal finir pour moi... - Tu rentres comme un voleur, laissant deux molosses armées jusqu'aux dents à ma porte, tu rassembles tes frusques, et tu allais partir sans rien dire ? Pas un mot laissé sur une table, rien ?!

Il s'arrête. Son mutisme est pire que son monologue... Mais son regard se fait plus inquiet. Il me connait bien, trop même... Et il a déjà vue quelques corsaires et pirates dans sa vie pour savoir en reconnaître un. Il a déjà compris rien qu'en lisant sur mon visage que je suis totalement perdu et probablement en danger.
- Qu'est-ce qui se passe, petit ? , Reprend-il plus doucement. Si jamais tu as encore des ennuis, tu sais que tu peux m'en parler... Je sais gérer les pires emmerdes à force de vivre dans cette ville, et je connais des gens qui peuvent nous aider.
- Skirnix... J'ai...

Le silence qui suit n'a pas le temps de s'éterniser que mon mentor reprit :
- C'est à propos de l'accident à la Collaboration ?
- Ce n'était... pas un...
- Peu importe. - Sur ces mots, il pose fermement une main sur mon épaule - Je te connais, ulik. Tu n'es pas un assassin.

Il n'a en réponse que le mutisme. Nous avons déjà discuté... toutes les nuits où j'ai crié suite aux cauchemars... Personne n'est innocent... Ce que j'ai fait, c'est... terrible. Je baisse la tête, effondrée, que je relève bien vite à la demande du gobelin.
- Gardes donc cette tête haute, je te l'ais répété cent fois.
- Oui !
- Bon. - Il finit par sourire - Je craignais ce jour... Mais peut-être vaut-il mieux que tu partes... Laisser le temps que toute cette pagaille se tasse et tu pourras revenir lorsque toi-même tu auras trouver ce que tu cherches.
- Et qu'est-ce que je cherches ?

Il se met à rire et hausse les épaules :
- A toi de trouver ! - Facile à dire. Mais dans ces paroles, une part de vérité se cache. - Et tu as intérêt à m'écrire ! D'ici quelques mois, Quetaïn aura cessé toutes recherches sur ce malheureux évènements... Je l'espère.

Des paroles très terre à terre. C'est tout lui, ça ! Connaissant Skirnix et son parcours, il a sans doute connu des moments douloureux dans son passé pour qu'il décide de quitter Zandorz, la cité natale des gobelins, pour voyager et venir jusqu'ici. A la fin, il s'est concentré sur ses rêves et ambitions. On peut dire qu'il a réussi.
Mais... Vais-je tout autant réussir que lui ? Pour le moment, je préfère penser au présent... Dramatique.
- Par contre, Ghozwi ... , Finit-i par dire dans un souffle. Il me tire une oreille, me faisant grimacer. Il me lance un regard dur et son ton est amer : C'est quoi ces foutus pirates dans le magasin ?!

Aïe.
Je t'expliquerais tout, promis ! Ce sont mes derniers mots avant que ma frimousse file à toute vitesse par la sortie de secours. Ils ne mettront pas longtemps à se rendre compte de ma fuite...

Suite à ces adieux rapides, le cœur peiné, je quitte la ville dans la minute. Je passe par le coin des voyageurs, là où se trouve une bonne majorité des écuries de la ville. Personne ne vient poser des questions ici, hormis les gardes qui veillent sur les marchandises que les voyageurs ramènent ou emportent pour faire des transactions. C'est ici que se joue toute l'exportation de Quetaïn. Prudent, je serpente presque entre la foule. On ne fait pas attention à un petit bonhomme encapuchonné. Tant mieux. Je me décale sur le côté pour éviter de me faire piétiner par les cheveux et je reprends mon souffle. Prochaine étape, la porte. Et ensuite... ? Direction l'ouest, loin de Quetaïn et loin de la mer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

On n'échappe pas aux griffes d'un pirate ! [Sigifrid H.G.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Griffes de combat et sorcier skaven
» On n'échappe pas à la justice !
» Griffes de Loup
» Quand le présent m'échappe et que le passé me traque [PV:Damon]
» Échappe-toi avant d'être pris entre les griffes du loup ₰ LIAM&NATHANAEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guildes d'Aranor :: Sur la Terre :: Royaume de Quetaïn-