C H A T



 

Partagez | 
 

 Melin Awindler- Doyen de la Tour- Archimage des Vents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melin Awindler
Mortel
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2012

Caractéristiques du mortel
Race/Nation/Guilde: Humain/Sipheraï/Cartographe
Âge: 39 ans
Signes particuliers: Un regard pétillant.

MessageSujet: Melin Awindler- Doyen de la Tour- Archimage des Vents   Mar 11 Déc 2012 - 21:50

Identité:

Nom:Awindler

Prénom:Melin

Surnom:La bourrasque.

Âge: 39  ans

Race & Royaumes:Humain, originaire de Quetaïn

Guilde & Rang:Cartographe, Archimage des Vents, actuel Doyen de la Tour !


Description Psychologique:

Caractère:Plein d'entrain et de vie, il passe le plus clair de son temps à tenter des expériences pour affiner sa magie. Si sa passion est la découverte, il s'est quelque peu éloigné des cartes traditionnelles pour se pencher sur le casse-tête des mouvements aériens. Il n'est pas peu fier non plus de sa personne, puisqu'il fait parti des instructeurs de la Tour et que de tout les Mages et Archimages qui y sont couramment présent, il est le plus grand utilisateur du vent.
Problème, il aimerait courir les les terres et profiter lui aussi du grand large avec ses vents vivifiants, ou peut-être même découvrir de nouvelles terres pour dessiner de nouvelles cartes.. Mais les autres Archimages se sont mieux débrouillés que lui car il hérité du siège de Doyen.
La fautes en revient entièrement à ses aînés qui se sont empressés d'embarquer dans de longues expéditions pour éviter la charge qui devrait revenir au plus anciens des Archimages. Melin supporte donc le lourd poste jusqu'à ce que l'un des vieux cartographes ne reviennent à la tour et hérite à nouveau de ce poste si important.

Préférences:Melin aime tout ce qui porte à la découverte et aussi les jeux. Parfois, son comportement est plus proche de celui d'un gosse que de celui d'un vieux mage proche de la quarantaine.



Description du Physique:


Physique: Grand et élancé, Melin ne semble pas être particulièrement physique et à raison ! A vrai dire, même s'il bouge beaucoup, il se contente d'une bonne course de temps en temps et rien de plus ! Même les grimoires il ne les porte plus lui même ! Il profite grandement du siège qu'on lui a offert, un peu contre sa volonté et donc de l'assistant qu'on lui a généreusement confié.
De grands yeux vert pétillants de moqueries et de joie se sont incrusté dans son visage encore assez lisse pour l'âge grandissant qui est le sien. Comme pour faire un dernier pied de nez au temps, une longue et rougeoyante chevelure se pavane jusqu'à se taille ! L'effet des mèches volant aux vents est assez dévastateur sur les jeunes femmes que Melin se met en tête de courtiser.


Vêtements & Équipements: Généralement de grandes bottes de cuir usées, d'amples vêtements qu'il lui plaît de faire gonfler dans les vents lors de ses expériences, courses et fuites de la tour, une robe aux ton vert foncés pour faire ressortir le brillant de son regard et le splendide tabard du Doyen des Cartographes lorsqu'il est au bureau.
Un bâton presque aussi grand que lui le suit lorsqu'il s'éloigne de la tour. Il l'use parfois pour accentuer ses mouvements et amplifier ses sorts.



Histoire:

Evan Drisel est Cartographe. Rien de bien étonnant pour un homme qui gravit les innombrables marches de la Tour. Encore moins pour l'un de ceux qui porte fièrement le tabard vert des représentants de la Guilde.
Il n'est pas mage, il a choisit de consacrer son existence dans le dessin des cartes et la gestion de la tour plutôt que de se pencher sur les arts magiques propre à cette guilde. Sa passion ne l'aura pourtant pas laissé pour compte puisqu'il est l'assistant du Doyen et qu'il est la proie de bien des responsabilités. Notamment celle de frapper à cette porte, au sommet de la tour.. et de pénétrer dans le bureau malgré l'absence de réponse. Le Doyen n'est pas sourd.. il est juste souvent tête en l'air..

Puissant vent, transportant.
Fureur céleste impressionnante.

La pièce est envie de courant d'air qui manquent d'arracher les papiers des bras de l'homme. Bien que la fenêtre donnant sur un balcon soit ouverte, il est étonnant qu'une telle fureur puisse envahir le lieux sans aide quelconque.. mais il n'y a personne autour de lui. Ou presque. Il se rend compte que certaines feuilles s'échappent du bureau pour se retrouver emportées vers le plafond.. Et là..

Sourire d'enfant.
Regard éclatant.

Il trouve le doyen tout sourire, plaqué contre le plafond par des vents que les doigts de sa main droite semblent provoquer par leurs ondulations.

-Mais qu'est-ce que vous faites ?

Le mage semble enfin le remarquer et lève la main pour le saluer.. oubliant un moment ce qui le maintenait en l'air, et chute lourdement sur un tapis de très bonne facture.

-Aïïeuh !

L'assistant se précipite pour venir relever le mage, essayant de ne pas piétiner son incroyable chevelure rousse qui recouvre une large zone autour de lui. Il ne peut cependant pas s'empêcher de soupirer. Si c'était la première chose bizarre avec lui.

Rire, intense.

-Vous devriez faire plus attention ! Un jour vous tomberez de cette tour!
-Déjà fait ! Haha ! Je sens que ce n'est plus loin !

L'Archimage Melin est enfin remis sur pied et son éclat de rire désespère l'assistant qui remet en ordre les cheveux désordonnés de l'homme qui s'enfuit déjà derrière son bureau et déplace un lourd volume pour sortir des notes froissées et tirer une plume et un encrier de son tiroir.

-Vous êtes déjà tombé de la Tour?
-Je m'étais trop penché par ce balcon même pour en admirer la vue ! Le décolleté de Mademoiselle Shaya était exquis ce jour là ! Quand j'y pense, ça remonte à loin ![/b]

Evan fait l'effort de ne pas relever le passage embarrassant sur l'une des Archimages les plus connues de la tour, mais s'interroge vivement sur la fin de cette drôle d'anecdote.

-Et alors?
-Alors?
-Eh bien la suite!
-Je ne pensais pas avoir à détailler la beauté de se courbe un jour.. Eh bien..
-Pas ça ! La chute de la Tour !
-La Tour n'est jamais tombée voyons..
-Mais.. arrêtez de jouer avec moi !

Un nouvel éclat de rire se répercute dans la salle tandis que les joues de l'assistant s'empourprent de s'être fait piégé, une fois de plus.
La main de Melin fend l'air, comme pour écarter son embarras et une légère brise vient rafraîchir la joue de son interlocuteur.

-Par chance, j'étudiais déjà les vents à cette époque, j'ai pu ralentir ma chute et je m'en suis tiré qu'avec quelques os cassés.
-C'est depuis ce jour que vous étudiez le vol?

Yeux brillant, image d'un sourire immense.
Souvenirs vibrant et tendre

-Non non, ça remonte à bien plus longtemps. A part cela, que puis-je pour toi Evan ?
-Des demandes de fonds pour les fournitures de la Tour et le réapprovisionnement. J'ai tout vérifié comme d'habitude, il ne manque que votre signature pour que je la passe à Maître Beros.
-Très bien !

Gracieux mouvement du doigt.
Les souffles se tendent et happent la feuille qu'Evan tenait entre ses mains, l'envoyant voleter sur le bureau de Melin qui se saisit d'une deuxième plume.

-Monsieur, vous devriez faire cela plus soigneusement..
-Pardon ?

Une plume dans chaque main, Melin signe le papier de son assistant d'une main gauche hésitante, la main droite continuant de tracer à de belles lettres sur ses notes complexes.

-Vous êtes droitier, signez de la main droite, s'il vous plaît.
-Et rater cette chance de m'exercer?
-Et à quoi donc?
-A l’ambidextrie bien sûr !
-Cette fantaisie passe avant les besoin de la Tour ?
-Cette fantaisie est une étape de plus dans la maîtrise du vol ! Les tornades ont encore besoin d'être affinées et peaufinées !

L'assistant pousse un soupir. De toute façon, la main gauche du mage s'applique a reproduire la signature que sa jumelle trace avec plus de brio. Tant qu'il l'obtient.. Mais il ne peut s'empêcher d'éprouver de la curiosité pour ce personnage qui, en plus de sa passion, a nombre d’anecdotes amusantes à conter.

-Pourquoi cette passion alors ?
-Asseyez-vous donc, je vais vous raconter. Ça commence à mes quatre ans. Dans le silence d'une nuit ténébreuse..

In the silence of the darkness, when all are fast asleep

Dans le silence d'une nuit ténébreuse,
Les ombres se sont agitées.
Sipheaï, ville de l'injustice.
Sipheaï, ville de sang nimbé.
Famille aux nouvelle idées.
Famille, tard dans la nuit, décédée.

I live inside a dream, calling to your spirit

L'enfant, l'orphelin désormais,
Pleure, dans ce cauchemars sanglant.
Tard dans la nuit, Sipheaï s'est éveillée.
Répondant à l'appel déchirant,
D'un enfant entouré de mort.
D'un enfant qui pleura toute les larmes de son corps.

As a sail calls the wind, hear the Angel's sing

Tel le voile dansant au vent,
Les chants accompagnent les corps.
Dansent le tissus immaculé
Au côté de l'enfant foudroyé
Destin cruel.
Les voix des Anges sont sans appel.

Far beyond the sun, across the western sky 

Il rêve de s'envoler.
Loin par delà le soleil et les cieux
Par delà les remparts de la cité
Il ira trouver la liberté de vivre heureux.
Dans le ciel lointain.
Dans les rêve sans fin.

Reach into the blackness, find a silver line

Touché par l'ombre
D'un elfe à la chevelure d'argent
Il quitte la cité et son humeur sombre
Il n'a plus de larmes, il cherche le rire maintenant.
Son rêve est céleste.
Voler sera sa geste.

In a voice I whisper, a candle in the night

D'une voix, il chuchote
Et souffle les bougies d'une nuit.
L'Eldar est beau, l'elfe est sage
Mais son rêve n'est pas avec lui.
Les Cartographes lui promettent le vent,
Il se jure d'en devenir le maître vivant.

We'll carry all our dreams on a single beam of light 

Ils portent son rêve
Si haut dans le ciel
Et s'achève..
Pour qu'il étende enfin ses ailes.
Puissante bourrasque
Aux ambitions fantasques.

Close your eyes, look into the dream 

Fermant les yeux, il plonge dans ses rêves.
Et il le sait.

Winds of change will winds of fortune bring


-Oh. Je ne sais si votre histoire est triste ou joyeuse. Mais comment vous êtes vous retrouvé Doyen ? Visiblement, ce n'est pas votre souhait que de rester assis derrière ce bureau !
-Le problème est là ! Je suis la victime d'un complot ! C'est à l'Archimage le plus ancien de prendre la tête de la tour ! Mais mes chères confrères et consœurs se sont tous enfuis en expéditions ! Il n'y a donc que moi qui ait assez d'expérience pour gérer le siège de la Guilde ! Rah !
-Ou en occuper la tête en tout cas.. Vous avez fait coulé de l'encre sur la feuille..
-Oups.. désolé..
-Non, ce n'est pas grave, je vais vous en refaire une copie..

L'assistant s'empare de la feuille tâché par l'encre et se lève pour quitter la pièce.

-Et vous ? Vous ne voudriez pas devenir Archimage pour prendre ce siège ? Vous vous en sortiriez à merveille !
-Non, sans façon. Je suis presque déjà dessus, mais si je venais à faire une erreur, c'est vous que l'on réprimandera.
-Un complot je vous dis!




Autre:

Don & Particularités: Aucun.

Autre: N/A




Pratiquant de l'Eldar:


Niveau de sophistication: Nul(=connaissance d'un seul mot)

A savoir :

hlapu = voler dans le vent


Mage élémentaire:


Élément Vents

Mouvement le plus puissant:

Melin s'est fait une passion du jeu et comme tout enfant il s'est mis en tête de jouer avec le feu. La puissance de Melin tient certainement de sa capacité à localiser ses actions, car il se veut très fin pour un mage. Aussi, son mouvement le plus puissant est la ''Danse de la Foudre''. Par de grands gestes, Melin pousse les vents à se disperser de certains points particuliers, attirant la foudre. Le Sort est particulièrement difficile puisqu'il doit prévoir chaque point de passage de la foudre qui les suivra les uns après les autres en de multiples lignes droites.. mais presque instantanément. Il n'a en fait qu'une poignée de secondes pour définir la trajectoire de l'arc électrique avant que celui ne se disperse bêtement. En plus de cela, le sort nécessite la présence de nuages chargés (noirs).

Mouvements courants:

En Archimage assez ancien et en Cartographe particulièrement tourné vers les vents, il est capable de bien des tours et bien des maniement des souffles en quelques mouvement des doigts.
Voici ses mouvements les plus courants et les plus travaillés.

-Lame de vents. Grand geste du bras, deux doigts tendus. La rafale de vent est alors une ligne dessinée par le tracé des doigts de Melin. Particulièrement tranchante, elle fuse à toute vitesse dans la direction indiquée, sans que l'on ne voit plus qu'un rapide trouble dans l'air. 
Il en faut de 12 bon mètres avant que la rafale ne se disperse en vent éparses, perdant progressivement sa nature effilée. Avant 6 mètres elle peut fendre la pierre et avant 12 elle assène un impact assez violent.

-Vol des tornades. Peu adepte des adaptations d'ailes créées par des Archimage de Vent bien avant sa naissance pour pouvoir voler comme un oiseau, Melin s'est mis en tête de créer sa propre façon de voler. Se projeter en l'air n'était pas dur, y rester était une toute autre histoire. Le moyen le plus stable qu'il ait trouvé pour y parvenir est de se trouver au cœur de deux tornades. 
Explication. Une tornade prendrait forme à ses pieds et l'autre au dessus de sa tête en rotation inverse. Ainsi, il peut contrer le plus aisément possible et la gravité, et la force qui le soulève du sol.
Le Mouvement résultant est cependant très complexe, presque autant que la danse de la foudre, puisqu'il nécessite qu'une main, tournée vers le sol dirige en continue, par l'agitation de ses doigts la puissance de la tornade le soulevant. De même, son autre main doit se tourner vers le ciel et agir indépendamment pour créer la tornade à rotation inverse qui le stabilisera. Si le sort à déjà été utilisé plusieurs fois, il reste encore à perfectionner. Melin n'a pas encore trouvé le moyen pour que son mouvement se simplifie.. Il s'exerce donc souvent à utiliser sa main gauche aussi aisément que sa main droite.

-Bourrasque Renversante : Il doit le surnom de ses jeunes années à ce mouvement ! A l'époque il devait faire un tour sur lui même bras écartés pour que des rafales de vents viennent bousculer les gens autour de lui. Désormais, il lui suffit de frapper fortement ses mains entre elles.

-Condensation : Melin fait parti des nombreux Archimage a savoir comment titiller les nuages pour les faire noircir, ou comment rassembler l'humidité de l'air pour faire des nuages. A savoir qu'il ne peut arriver qu'à l'un des résultats ou l'autre. Si les nuages n'occupent pas le ciel, c'est qu'il n'y a clairement pas assez d'eau pour faire une tempête. Il sait donc aussi faire pleuvoir. Pour en arriver là, Melin utilise souvent son bâton. Ce n'est pas tant de la souplesse des bras, mais de l'ampleur d'un cercle dessiné dans le ciel qu'il a besoin pour rassembler l'humidité.

-Frottements Aériens : Melin est aussi susceptible de réchauffer l'atmosphère, ce qui est plus dur que de la refroidir. Il parvient à faire glisser les souffles les uns sur les autres, provoquant une agitation moléculaire suffisante pour générer une certaine chaleur. Ce mouvement nécessite presque une danse de sa part, du moins s'il veut plus qu'une furtive sensation de chaud sur le bout de son nez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Melin Awindler- Doyen de la Tour- Archimage des Vents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guildes d'Aranor :: Au Ciel :: Façonnage des mortels (Présentations) :: Mortels parcourant la terre (validés)-