C H A T



 

Partagez | 
 

 Préthume, l'intelligence inintelligible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Préthume, l'intelligence inintelligible   Ven 13 Juin 2014 - 16:38

HISTOIRE
Jusqu'à cet aujourd'hui que l'avenir décidera funeste ou favorable quand la parole lui sera donnée, j'ai toujours vécu dans le train où vont les choses. Dire que j'y ai vécu est quantique faute d'être erroné : seul ce que l'on trouve hors du train existe. Chaque jour, la voix tantôt féminine tantôt masculine de mon parent me racontait le monde (chaque jour différent) que nous traversions. Chaque jour, j'écoutais attentivement la mélodie du dehors rythmée par ses paroles, en analysant chaque once de nuance. À minuit moins une, mon parent me bordait dans mon sommeil en suivant toujours le même requiem : "Rêve le plus possible, apprenti nègre des Dieux." Et le lendemain, à minuit une, je me réveillais à neuf, prêt pour une nouvelle histoire.
Cet éternel voyage sur le bord du miroir m'avait toujours paru aller de soit, jusqu'à la nuit suivant la 6573ème histoire. Cette nuit-là, le requiem fut lourdement délesté d'un mot. "Apprenti". Mot dont l'absence sonna comme un retour de boomerang trop aiguisé. Me coupant littéralement la poire en deux. Laissant place à un net néant béant qui m'inspira la dure réalité avec 2 minutes d'avance. D'une simplicité gargantuesque. Subrepticement abominable. J'allais être maudit à mon tour, condamné à n'être qu'une abstraction de l'activité créatrice divine, ni incarnée ni transcendée, foutue victime de l'entre-deux.
Le néant grandissait... Je n'allais pas le laisser me dévorer, je n'allais pas me laisser ne rien être. Le néant grandissait toujours... Je voulais jouer au jeu de la vie comme les personnages des histoires de mon enfance ! Il était minuit, soit une minute avant d'être englouti. Je décida donc calmement de tourner le dos à cette promesse (qui avait maintenant la taille d’un adulte) de rêves éteints sitôt rêvés, et sauta à travers l'entrebâillement de cette portière que je n'avais bizarrement jamais remarqué. Faute d’avoir jamais réellement soulevé mes paupières, sans doute. La peur m'avait si fortement ouvert les yeux au sens figuré qu'elle avait dû déborder un peu sur le sens propre : je me sentais en effet totalement défiguré et un peu sale. Vivant somme toute. Délesté de ce calembour stupide et indécelable cité deux lignes plus haut, je pu, en toute légèreté de conscience, tester mon intégrité physique toute neuve avec un beau soleil sur un sol éblouissant d’obscurité. Une voix hermaphrodite me cria ceci en s'éloignant, perdant quelques décibels à chaque syllabe : "Tes rêves, et non ta peur, t'ont permis de fuir ces limbes, ils sont ta force !".
Je m'appelle Préthume, je viens de naître à l'âge de 18ans, et la vase des marais d'Akeraï me sert de placenta.
Ma 6573ème histoire, je ne vais pas l’écouter, je vais la vivre.
Ou alors je suis juste un amnésique avec beaucoup d’imagination. Un fou. Ça me paraît plus plausible, réflexion faite.
Hum.

PSYCHOLOGIE
Son intelligence n’ayant d’égal que son inexpérience, il est plus fin philosophe que fin limier. Il s’amuse des joutes tridimensionnelles de sa pensée en arborescence se déclinant volontiers en une myriade de sous-pensées contradictoires ; plus simplement, il est totalement déconnecté du réel. N’ayant pas souvenir d’avoir un jour communiqué avec un autrui autre que son reflet, il est en théorie totalement insociable.
Malgré la brulante panique qui devrait l’habiter suite à son apparition inopinée dans un monde inconnu, son sang froid ne chauffe jamais. Aucun instinct.
Ne sais rien, ô grand rien, sur Aranor et sur les chances qu'il a d'y survivre.

PHYSIQUE
Cheveux proche de la laine de verre d’aspect sinon de texture - yeux vert acide mais regard brumeux, donnant sans cesse l’impression de regarder loin derrière ce qu’il regarde vraiment - visage entre l’animal et le robotique (si tant est que l’on sait ce qu’est un robot) - grand corps frêle et peu vif, à manipuler avec précaution - sa posture est droite et ses mouvements sont mécaniques.
Il porte depuis son récent réveil une tunique allant du blanc au noir via de mystérieuses volutes grises. C'est son seul effet personnel.
Pour une description moins textuelle, se rapporter à l’avatar en haut à gauche.

DON
Capable d'isoler l'essence de ses rêves afin de servir ses desseins, qui sont, selon les circonstances : vivre, ne pas mourir, sauver la vie, tuer.


Dernière édition par Préthume le Sam 14 Juin 2014 - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philip Sartin
Dieu de l'Origine
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 29/11/2012

Caractéristiques du mortel
Race/Nation/Guilde: Humain/ Feïral /Ordre des Chevaliers
Âge: 35 ans
Signes particuliers: Une large cicatrice barrant son torse.

MessageSujet: Re: Préthume, l'intelligence inintelligible   Ven 13 Juin 2014 - 22:19

C'est pour le moins une présentation surprenante, toutefois peut-être un peu trop.
Malgré notre bon coeur à intégrer des choses nouvelles, il faut bien que ce forum suive quelques règles si on ne veut pas se retrouver dépasser par les évènements. Les races accessibles en font partis, ainsi que les minimums requis lors d'une présentation.
Malheureusement, je vais devoir te demander d'en préciser plus sur ton personnage, notamment sur sa race, son âge et des explications quant à ce physique particulier.. et surtout de revoir cette histoire de don à la baisse ou avec quelques explications fortement justificatrices.

En bref, j'ai un doute quant à ta prise de connaissance du contexte et c'est avec grand regret que je repousse cette première présentation car tu sembles plutôt doué pour écrire.

Puisses-tu ne pas m'en vouloir. ;)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Préthume, l'intelligence inintelligible   Sam 14 Juin 2014 - 1:56

Tout d'abord je m'excuse pour l'étrangeté de ma présentation, écrire de façon très personnelle et un peu capillotractée m'a semblé être la meilleure façon de savoir ce qui passe et ce qui casse (je suis 100% débutant en roleplay) :)
Pour ce qui est de la prise de connaissance du contexte, comment dire, je trouvais plus amusant et plus simple de débuter avec un personnage ignorant et malappris, prenant connaissance du contexte tout en progressant, comme dans un jeu vidéo en fait ; mais j'aurais peut-être mieux fait de commencer classique, hum.
Enfin bref je vais tenter de passer tout ça au peigne fin, et si ça reste trop zarbi je ferais table rase et reverrais mes ambitions à la baisse  ;) 
Je ne t'en veux pas, c'est toi le Dieu de l'Origine après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Teinakh Daergen
Mortel
avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 13/03/2014

Caractéristiques du mortel
Race/Nation/Guilde: Humain/Sryles/Cartographe
Âge: 27 ans
Signes particuliers: Cheveux noirs attachés en une unique tresse descendant jusqu

MessageSujet: Re: Préthume, l'intelligence inintelligible   Lun 16 Juin 2014 - 14:53

Salut à toi, futur mortel :D !!

J'insiste sur cette formule, car, même si je n'ai aucun droit quant à ta confirmation, je n'en suis pas moins dépourvu de goût, ni de vœux. Et ta présentation titille, je dirais même (oserai-je ?) masturbe (j'ai osé...), mon goût de l'original et développe en moi le vœux de t'avoir parmi nous ^_^ !! Je souhaite donc de tout cœur que tu suives les conseils de Philip quant à ta documentation vis-à-vis d'Aranor. Après quoi, je me ferai une hâte de partager une aventure avec toi !

À très vite ;D !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Préthume, l'intelligence inintelligible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guildes d'Aranor :: Au Ciel :: Façonnage des mortels (Présentations) :: Mortels avortés (abandonnés)-