C H A T



 

Partagez | 
 

 Une Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoldik Fukushu
Ange tenancier
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 08/01/2013

Caractéristiques du mortel
Race/Nation/Guilde: Humain / Sipheaï / Assassins
Âge: 26 ans
Signes particuliers: cicatrice sur la joue gauche

MessageSujet: Une Rencontre    Sam 16 Fév - 16:32

Parfois, il se passait une semaine ou un peu plus sans que mon maître ne me donne de missions. Soit il n'y en avait pas de mon niveau. Soit il n'y en avait pas du tout.
« Parfois les gens ne sont pas prêts à régler leurs problèmes en payant, donc pour nous il y a moins de travail. Profites en pour faire ce qu'il te plaît. Je viendrai te trouver lorsque j'aurai de quoi te faire travailler. »
C'est ce qu'il disait. En écoutant ses conseils j'allais souvent dans les auberges pour observer les gens toute la journée. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi cette occupation me plaisait, mais après tout, pourquoi se poser autant de questions pour trouver des réponses que nous ne cherchons pas forcément. C'était un jour de pluie, ce jour là, il n'y avait pas beaucoup de monde à l'auberge.
Soudain, un homme franchit le seuil de la porte. Cet homme portait une grande cape noire qui le recouvrait entièrement. Impossible de savoir comment il était bâti. Il s'assit au comptoir, demanda une bière au patron, déposa quelques pièces sur le comptoir et regarda autour de lui. Un peu comme si il se méfiait de tout le monde. Après une trentaine de minutes à regarder autour de lui, il se leva et se dirigea vers moi. Son visage ne montrait aucune volonté agressive. Il s'assit et me demanda avec une voix très basse :


-Savez-vous vous battre ?
-Oui, pourquoi une telle question ?
-J'aurais besoin d'aide pour me débarrasser de brigands qui me poursuivent. Seriez-vous prêt à m'aider ?
-Combien êtes vous prêt à payer ? 

Soudain il comprit qu'il parlait à un assassin, il baissa la tête et sourit.
-Combien seriez vous prêt à payer pour sauver votre vie ?
-Ce n'est pas vraiment la question que je vous...
-Votre prix sera le mien ! 


Je prenais un gros risque en acceptant d'aider cet homme sans l'accord de mon maître. Chaque maître entraîne son apprenti comme il le souhaite, et je n'avais aucune idée de comment réagirait mon maître.

-Très bien, nous verrons les modalités plus tard. À quoi ressemblent vos poursuivants ?
-Ils portent tous des bandeaux autour du visage. Ils sont quatre, peut-être cinq. Tous armés d'un sabre courbé, leurs vêtements sont de couleur plutôt rougeâtre.
-Votre nom ?
-Seal. Seal Gord.
-En route ! 


Une fois à l’extérieur de la ville nous rejoignîmes l'endroit où Hydra m'attendait. Une petit grotte qu'il avait construit lui même. Il en avait fait une auprès de chaque ville où il avait dû m'attendre pendant au moins plus d'une journée. Lorsqu'il apparut, Seal poussa un hurlement et fit un bond de deux mètres en arrière. Il se rendit ensuite compte qu'il ne lui ferait rien mais garda tout de même ses distances.

Finalement je vis le campement que les brigands avaient fait. Ils étaient six, autour d'un feu. J’établis rapidement une stratégie pour pouvoir m'en débarrasser sans me mettre en danger. Je donnais quelques ordres rapides à Hydra et il intervient le premier. Il poussa des cris pour attirer l'attention des brigands, ce qui fonctionna a merveille. Pendant ce temps je m'étais placé dans leurs dos. J’eus le temps de lancer deux couteaux qui firent touchèrent deux brigands dans le dos. Ils tombèrent immédiatement à terre. Ils se retournèrent tout de suite, à ce moment là il me suffit de crier un ordre à Hydra qui chargea sur les brigands. L'un d'eux s'enfuie en courant, un autre fut déchiqueter par Hydra. Les deux autres étaient totalement déboussolés. Avec à Hydra, nous nous débarrassâmes des deux survivants.
Une fois le carnage terminée, je mis les corps sur le feux pour éviter que les corps pourrissent. Seal avait regardé la scène avec effrois, Il n'en revenait pas. Une fois les brigands brûlés, je me dirigeas vers lui et lui dis :


-Très bien, cela vous fera deux bourses de pièce d'or.
C'était a peu près ce que les autres missions me rapportaient.
-L'un d'eux s'est enfuie, vous avez mal fait votre travail. 
Je sorti ma lame et lui collas sur la gorge.
-Écoutez moi bien. Nous sommes au milieu du désert, et je doute que beaucoup de personnes soient à votre recherche en ce moment. Je viens d’ôter la vie de cinq personnes et je n'aurait pas de remord a en tuer une sixième. J'ai déjà récupéré ce qu'avaient les brigands donc même si vous n'aviez rien sur vous je ne repartirais pas les main vide. Maintenant je vous laisse un peu de temps pour réfléchir, et je vous conseil de bien choisir vos mots. On n'engage pas un assassin en pensant s'en sortir d'une telle façon. 

Il était livide, il avait probablement écouter chacun de mes mots et je pouvais lire dans ses yeux une peur comme il n'en avait jamais ressentie. Sans un mots il me tendit deux petites bourses remplies de pièce d'or. Une fois cette vérification faites je me dirigea vers la ville accompagné d'Hydra. Soudain j'entendis la voix de Seal :
-Et bien ! Si je m'attendait à ce que le disciple de Grim soit aussi douée je ne lui aurait jamais proposer de faire cette mission de vérification. Fukushu tu est déjà très fort et je ne doute pas que tu devienne assassin un de ces jours. 

Surpris je ne su quoi répondre. Cet homme était donc un ami de mon maître. Il vint jusqu'à moi et me dit :

-À vrai dire, tu es le deuxième disciple de Grim, et tu es aussi doué voire plus qu'elle.
-Qu'elle ?
-Oui le premier disciple de Grim était une femme. Très douée d'ailleurs. Je ne prendrai pas le risque de me frotter à elle. Mais avec ton niveau actuel il est très possible que tu la rattrape en terme de compétence aux combat. Cela dit, vous avez un point commun, vous êtes pas près de vous faire rouler
» Puis il ria très fort.
-Très bien. Attendons un peu, ton maître ne devrai pas tarder. 

Nous attendîmes la venu de mon maître pendent plusieurs dizaines de minutes. Il arriva finalement. Il ne prit pas le temps de me saluer et me dit :

-Fukushu, j'ai plusieurs choses à te reprocher. D'abord, Ne jamais partir en mission sans prendre une garantie, si Seal avait décider de se défendre et qu'il était meilleurs que toi au combat tu serai mort. Ensuite ne jamais amener un client sur le lieux de la mission. Révéler comment tu procède est une grave erreur. Il suffit que cette homme soit un assassin et que tout ça ne soit qu'une mise en scène afin de t'observer, tu lui aurait tout livré sur un plateau d'argent. Enfin, prend garde aux gens qui se trouvent sur ton chemin lorsque tu te déplace, tu pourrai passer à coté de quelque chose.
-Si vous parler de vous dans la grande rue, assis sur un banc ? J'ai préférer ne rien laisser paraître pour que personne ne puisse faire le lien entre vous et moi.
-Bon dans ce cas tu est plus en alerte que je ne le pensais. Cela dit, ta mission ne s'est pas si bien dérouler. Donc prend en compte ce que je te dit.
-Bien maître. 


Il commença à s'éloigner et puis une fois un peu plus loin il me lança :

-Et la prochaine fois demande au moins une bourse d'or par cadavre. Notre travail vaux bien mieux que ça ! 

Seal éclata de rire, et me dit :

-C'est vrai que c'était vraiment pas cher payer. Si un jours j'ai besoin d'un autre assassin, à se prix là je viendrai te voir ! Bon il est temps pour moi d'y aller. Si un jours tu as besoin de conseil ou même de compagnie surtout n'hésite pas, on me dit souvent que je suis de très bonne compagnie. 

Puis il s'en alla en me faisant de grands signe de la main.
Le monde des assassins est bien différents de ce que je m'imaginais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guildes d'Aranor :: Personnage :: Carnet de Bord :: Carnet de Bord de Zoldik Fukushu-