C H A T



 

Partagez | 
 

 Races jouables (m.a.j. le 30/05/16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaya Pyrius
Dieu de l'Origine
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 07/12/2012

Caractéristiques du mortel
Race/Nation/Guilde: Humaine/Feïral/Cartographe
Âge: 36 ans
Signes particuliers: Un papillon tatoué en haut de son buste.

MessageSujet: Races jouables (m.a.j. le 30/05/16)   Sam 8 Déc 2012 - 19:05





Les Elfes


Description physique :

Les elfes sont des créatures d'une grande beauté. Leur silhouette d'une finesse impressionnante leur donne une apparence fragile mais cela n'est qu'illusion. En effet, ils possèdent une grande résistance physique et sont dotés d'une rapidité et d'une souplesse qui dépassent largement les limites humaines. Particulièrement agiles, ils sont devenus maîtres dans l'art de la discrétion et du camouflage. De la même façon, il ne leur existe pas d'égal en matière d'archerie.

De manière générale, les elfes sont de grande taille et possèdent de long et fins cheveux tombant en cascade dans leur dos. Outre leur beauté presque céleste, ils se repèrent très facilement grâce à leurs oreilles pointues dépassant du rideau de leur chevelure. Leur yeux sont la plupart du temps relativement clairs même si les exceptions se font de moins en moins rares.


Caractère :

Les elfes sont des amoureux de la nature. Ils lui vouent un puissant culte. Une adoration. Vivant presque constamment en son sein, ils ont bien du mal à s'en séparer. Cette race est fondamentalement bonne même si les mentalités de chacun peuvent diverger. Il est très rare de voir un elfe prôner la destruction et le chaos, même si certaines exceptions peuvent voir le jour. Ces dernières sont généralement très rapidement chassées par leurs confrères.


Longévité :

Les Elfes sont des êtres quasi-immortels. Leur durée de vie est si grande qu'il est rare d'en voir le bout avant trois ou quatre générations d'humains. Cependant leur croissance est ralentie, ainsi ils ne deviennent adulte qu'à près de 100 années. Les enfants de ce peuple se font de plus en plus rares du fait de la difficulté qu'a cette race à enfanter.


Langue :

Les elfes sont à l'origine de l'Eldar, la langue la plus ancienne et la plus puissante de ce monde. Elle est en particulier la base de la magie.

Les Nains


Description physique :

Les nains sont l'exact contraire des elfes. Petits et rondouillards, ils ne dépassent que rarement le mètre vingt. Leur silhouette massive reflète leur force et leur puissance. En effet, cette race est plutôt taillée pour le combat au corps à corps et les armes massives. Ils préfèrent généralement les haches, qu'ils forgent eux-mêmes à partir du métal le plus pur. En effet, les nains sont devenus maîtres dans cet art. C'est de leurs forges que sortent les meilleures armes et armures.

Hormis par sa petite taille et son épaisse silhouette, un nain se repère facilement grâce à sa barbe. Cette dernière est plus précieuse que la prunelle de ses yeux. Voir même que l'or (et les dieux savent l'importance qu'ils y portent !). Qu'ils soient de sexe masculin ou féminin, ils l'arborent tous avec fierté. C'est d'ailleurs ce qui rend la distinction entre les nains et naines particulièrement délicate. Certains racontent même qu'il n'y a pas de femme chez les nains et que ces derniers sortent des entrailles de la terre… Allez savoir !


Caractère :

Grognons. Joueurs. Buveurs. Avares. Il y a tant d'adjectifs pour décrire les nains qu'on ne sait pas lesquels choisir. Une chose est sure, un nain ne parait sympathique qu'à un autre nain ! Ou du moins pour la majeure partie d'entre eux. Ce sont des grands fêtards, avides de bière et de bonne nourriture qui tient au corps. Ils vouent un culte à l'or et à la pierre. Leur passion est de creuser pour trouver des minéraux précieux et ainsi pouvoir les revendre (contre de l'or, évidemment).

Ce sont en effet de fins commerçants. Ils feront tout pour gagner plus et donner moins. Ainsi passent-ils la majeure partie de leur vie à acquérir un véritable trésor, juste pour le plaisir de posséder et de pouvoir toucher librement toutes ces richesses. Le caractère est souvent bien trempé et peu distingué. Ils sont de puissants guerriers et la brutalité ne leur pose aucun problème. Au contraire. Virils, ils ont un sens de l'honneur et du devoir très développé.


Longévité :

Les nains sont des êtres pouvant vivre jusqu'à deux fois plus longtemps que les humains (soit environs 200 années). Cependant, il n'est pas si rare d'en voir s'éterniser jusqu'à 250 voire 300 ans. Ces derniers acquièrent un certain respect de la part de leur peuple, étant considérés comme sages. Ce sont souvent les nains à la tête de leur société qui atteignent ces âges avancés.


Langue :

Les nains pratiquent la même langue que les humains mais, contrairement à eux, écrivent en runes. Ces runes sont la base de l'enchantement des bâtiments et des objets.


Les Humains


Description physique :

Les humains sont la race possédant le physique le plus varié. Ici, pas de stéréotypes. Pas d'image prédéfinie. Gros, petit, mince, bossu, moche, beau… Tout leur est permis. Laissez donc aller votre imagination ! Enfin, dans la limite d'une apparence humanoïde.


Caractère :

Au niveau de leur caractère également, pas de base solides. Tut est dans la différence. Vous trouverez aussi bien un humain social, joyeux et bienfaisant qu'un assassin froid et distant, ne vivant que pour le meurtre. Une grande diversité donc qui fait le charme de ce peuple.


Longévité :

Les humains sont ceux possédant la plus courte durée de vie (gobelins mis à part). Elle excède très rarement les 80, 90 ans. Certains peuvent aller jusqu'à 100 années mais ne sont alors plus actifs, restant dans leur lit à longueur de journée. Cependant, c'est la race la plus nombreuse dans ce monde. Du fait de leur relativement courte durée de vie, ils prolifèrent rapidement et arrivent à se renouveler sans cesse.


Langue :

Ils parlent le Commun, langue quasi-universelle dans ce monde.


Les Orcs


Description physique :

Dépassant souvent les deux mètres, les Orcs se présentent forts et sauvages. La corpulence est très différente d'un mâle à une femelle, le premier arborant des muscles démesurés le faisant presque aussi large que deux hommes, la seconde se montrant plus agile que forte et musclé de manière plus fine sans pour autant la départir de cette impression de puissance. Leur nature particulière fait d'eux des forces de la nature et des combattants hors pairs. Leur poids fait aussi qu'ils ne perdent pas facilement l'équilibre, de même que leur peau ne se laisse pas percer facilement. Les Orcs sont des créatures nées pour survivre dans les conditions les plus extrêmes.

Les orcs se rasent souvent le crâne et la barbe, les cheveux gênant au combat, mais dans le cas où ils décident de les garder, ils peuvent atteindre une longueur étonnante, comme un signe d'arrogance ou de provocation. La pilosité des orcs est brune ou sombre, sinon blanche pour les plus vieux. On ne les juges pas facilement beaux, à cause de leur teint verdâtre et de leur mâchoire carrée. Par ailleurs, deux crocs, plus ou moins impressionnants, dépassent de leur bouche, les empêchant de refermer entièrement leurs lèvres. Leurs yeux sont souvent de couleur rouge, mais il en est qui sont bleus ou verts.


Caractère :

Les Orcs vivent et semblent avoir toujours vécut dans de rudes conditions, ils n'ont donc pas peur de grand-chose. Au contraire, ils se font un devoir de se dresser devant le danger. Leurs coutumes sont fortement imprégnées de la démonstration par la force brute. Ils se défient donc couramment, cherchant le poste d'un tel ou d'un autre, la mort n'y est pas obligatoire et même souvent évitée. C'est pour cette raison que les mâles sont le plus souvent à la tête des clans.
Les Clans sont nombreux, naissent et disparaissent incessamment et n'entretiennent que de rares relations, souvent guerrières. Principalement localisés dans le désert de Sipheaï, les clans changent sans cesse de place. S'ils ne craignent pas les tempêtes de sables, il n'en est pas de même des armées humaines ou de la rivalité des autres clans, c'est pourquoi il ne faut jamais rester à la même place.
Chasseurs et guerriers, ces grosses brutes vertes savent trouver leur nourriture et ne la rejettent jamais quelle que soit son apparence. Le pillage est une option qu'ils n'hésitent pas à emprunter.
Minoritaire, sans royaumes et donc sans autorité, les orcs sont très mal vus de la société. Les seuls que l'on ne tue pas à vue sont les esclaves, rares, et les orcs ''civilisés.'' Ces derniers sont difficiles à discerner, aussi on fait confiance à l'humain les accompagnant s'il prend leur défense. La relation haineuse entre les hommes et les clans du désert pousse parfois ces derniers à s'unir pour entrer en guerre contre les royaumes. Il s'est aussi vu des alliances entre Akeraï et les orcs.

La magie est un sujet de crainte et de dégoût chez les orcs. Ils s'en remettent entièrement en les esprits de leurs ancêtres et donc au chamanisme, ou la sorcellerie. Il y a nécessairement un chaman ou sorcier par clan, plus ou moins puissant, qui conseille le chef de clan. On appelle ce conseiller un Shaman, qui est considéré avec une crainte respectueuse par les membres du clan, bien qu'ils en éprouvent toujours du dégoût. Shaman est aussi utilisé à titre péjoratif pour désigner un utilisateur d'art occulte, quel qu'il soit.


Longévité :

La durée moyenne de vie orc est fortement atténuée par leurs tendances guerrières, cependant on en arrive à cette conclusion : un orc atteint l'âge adulte à 14 ans, où il a déjà une belle taille. Il n'est considéré vieux qu'à 45 ans, bien qu'il reste vigoureux. Au delà des soixante ans, sa condition physique décline rapidement. Les orcs sont de vrais durs à cuire et ont de nombreux enfants, très vite en âge de se battre et de se défouler. Leurs guerres sont sans doute un moyen de limiter leur nombre.


Langue :

Les orcs possèdent leur propre langue, ressemblant à des suites de grognements et de cris. Suite aux altercations fréquentes avec les humains et la nécessité de pouvoir parlementer avec eux, ils savent tous parler la langue commune des royaumes, avec plus ou moins de talent et un fort accent.



Les Srylesrace proposée par Leïna


Description physique :

Les Sryles sont une race humanoïde dont la taille adulte oscille entre 1m70 et 2m chez les mâles, 1m75 et 2m10 chez les femelles, celles-ci étant plus grandes et plus fortes pour protéger leurs petites. Le poids des mâles va entre 40 et 50 kg et celui des femelles entre 50 et 60 kg.
Ils sont plutôt frêles et souples, rejoignant leurs lointains cousins elfes sur ce plan. Ils vivent un peu plus longtemps que des humains, atteignant sans mal la centaine d'années, voir, pour certains doyens, 150 ans.
Leurs yeux et cheveux exhibent des couleurs extraordinaires, violet, turquoise… Mâles comme femelles les portent longs ou courts. Ils ont la peau très pâle, blanche comme neige, bien que pas très sensible au soleil.
Leurs oreilles sont légèrement pointues.
Les Sryles de naissance noble (environ deux familles dans chaque clans) possèdent des ailes semblables à celles des libellules.
Ils sont tous végétariens.


Caractère :

Les Sryles possèdent la particularité d'être totalement innocents. Ils ignorent jusqu'aux mots « guerre » ou « colère ». Un Sryle ne peut faire de mal, même pour se défendre, préférant la fuite, utilisant pour cela leur vitesse supérieure à la plupart des races. Attaquer un Sryle est un crime aussi abominable qu'attaquer un bébé.
En échange de leur innocence handicapante, ils possèdent une extraordinaire résistance à la douleur, un grand talent pour se cacher et sentir le danger venir, ainsi qu'un lien unique avec la nature et les Esprits, qui, bien souvent, évitèrent la destruction complète des clans de Sryles.
Lorsqu'ils empruntent ces voies, les Sryles font d'excellents guérisseurs et chamans.
Ils parlent la même langue que les elfes et s'entendent très bien avec eux.
Les Sryles sont joueurs, espiègles et beaucoup d'entre eux ont la main verte.

Parfois, vient à un Sryle des idées étranges, et il peut quitter le clan pour visiter le monde. D'autres fois, malgré la vigilance des Esprits, les pirates, marchands d'esclaves et autres brigands parviennent à capturer des Sryles, qu'ils revendent une coquette somme. Leurs ailes sont particulièrement demandées, notamment dans certaines potions.


Longévité :

Le temps de gestation dure 7 mois. À la naissance, les petits ne mesurent que quelques centimètres et kilos mais possèdent déjà leurs cheveux. Ils sont alors sourds, aveugles et extrêmement vulnérables. Après une semaine, leurs yeux s'ouvrent, noirs. Ils ne prendront leur couleur définitive qu'au bout d'un mois. À la deuxième semaine, ils commencent à entendre.
Ils grandissent et prennent rapidement du poids. À trois mois, les mères arrêtent généralement d'allaiter et les enfants sont alors élevés par tout le clan, gardant malgré tout un lien particulier avec leurs parents.
Vers l'âge de sept ans, le Sryle le plus érudit du village leur apprend à compter et, parfois à lire et écrire. Une fois ces bases assimilées, un autre Sryle se charge de leur apprendre à cueillir, tisser...
À quinze ans, les jeunes Sryles choisissent un métier : certains vont continuer à étudier sous la tutelle du professeur, d'autres vont se spécialiser dans le tissage, d'autres dans la cueillette.
Les Sryles ont leurs enfants plutôt jeunes, entre 20 et 40 ans. Vers 70 ans, un Sryle cesse peu à peu tout travail et se contente d'élever les petits, de les surveiller.
Malgré leur apparente insouciance, les Sryles sont très organisés.
Bien qu'évitant les maladies congénitales, beaucoup sont touchés par l'albinisme, l'hémophilie. A part cela, ils ne sont touchés que par de rares maladies.


Langue :

Parlent Eldar, bien que n'en pratiquant pas la magie.


Les Animis


Don :

Les Animis possèdent un don des plus particuliers, du fait de leur rapport avec l'Arbre géant Varyalapse. En effet, ils ont la faculté de modifier leur corps pour lui offrir les attribut d'un animal.
Plus ils sont versés dans ce don, plus les possibilités s'ouvrent à eux. Les moins doués ne peuvent que recouvrir leur corps de poils, d'autres parviennent à modifier un membre entier pour le rendre semblable à celui d'une bête. Le plus souvent, ils sont capables de prendre l'apparence complète d'un animal, bien qu'ils soient souvent limités à une race dépendant de leur caractère (félins, canidés, rapaces, rongeurs..). Parmi les plus puissants se trouvent ceux qui parviennent à modifier plusieurs de leur membres en différentes parties animales. Enfin, les plus respectés sont ceux qui parviennent à changer de sexe.


Description physique :

De nature, on pourrait les voir comme des humains, toutefois leur don leur donne accès à des fantaisies qu'aucun homme normal pourrait imiter. Il n'est pas rare d'en croiser sous la forme d'un animal, moins rare encore de croiser un mélange des deux, il est en revanche exceptionnel et impressionnant d'en découvrir un mêlant plusieurs formes animales.
De plus, certains d'entre eux manient leurs couleurs de peau, de plumage et de fourrure (ce qui comprend les cheveux), comme bon ils l'entendent.


Caractère :

Les Animis vivent reclus, si profondément dans les forêts sauvages d'Enetari que même les elfes les croisent rarement. Ils sont tous unis sous des Familles qui forment la Tribu. Ils sont pour la plupart conservateurs et prêtent une grande importance aux rites ancestraux et à l'Honneur. Quiconque manque à l'un ou l'autre peut être banni de la Tribu sans chance de retour.

Ils sont très croyants et pour cause, l'Abre Varyalapse qu'ils vénèrent et qui constitue leur refuge, représente le lieu de leur naissance et le lieu où ils retourneront à leur mort. Leur race entière s'est construite autour de cette Arbre qui est la source de leur don. Lorsqu'un couple animi désire un enfant, il grimpe sur une branche de l'Arbre et le prie de leur en offrir un. S'il accède à leur demande, un fleur viendra pousser sur cet arbre et à son éclosion les parents y trouveront un enfant.

C'est pour cela que la vie de la Tribu est intimement liée à Varyalapse et que les femmes n'ont pas à porter d'enfants. Il n'y a donc aucune différence dans le traitement des deux sexes et le don fait que certains peuvent en changer à leur guise.

La Tribu accorde un regard tout particuliers à ceux de ses membres qui deviennent des Guerriers. Ils ont été jugé apte à défendre l'Arbre et portent donc les espoirs de toute la Tribu en cas d'attaque.


Les Gobelins   race proposée par Taelon


Description physique :

Les gobelins n'entrent généralement pas dans les critères de beauté des autres espèces, mais ils préfèrent s'en amuser que de se cacher. Tout comme les Orcs, dont ils tirent leurs origines, leur peau varie du vert clair au foncé. Pour le reste, ils se démarquent fortement par leur petite taille, dépassant rarement les 1m, et leur allure de gringalet. Malgré cette apparence piteuse, ils se montrent tout aussi forts qu'un humain et sont capables de développer des muscles impressionnants lorsqu'ils se prêtent à des travaux particulièrement physiques.
Les mains des gobelins sont larges mais leurs doigts, au nombre de cinq, sont longs, fins et agile. Leur pieds sont également imposants et leurs assurent un bon équilibre. Leurs yeux, malicieux à pupilles fendues, sont souvent verts ou marrons. Les mâles ont peu de cheveux et arborent un long nez qui ne développe en aucun cas leur odorat. En revanche, tous les gobelins ont de longues et fines oreilles semblables à celle des elfes qui accroît grandement leur ouïe.


Caractère :

On les considère souvent comme fous ou stupides. À tord. Certes, les gobelins ont un sens du danger assez peu développé et une notion du possible toute relative, mais c'est en partie ce qui leur vaut leur génie et leurs découvertes incroyables. Par ailleurs, les gobelins s'amusent d'un rien, aussi leur rire est-il facile et leurs farces nombreuses. Heureusement pour leur espèce, le gobelin est couard. S'il met souvent du temps à prendre conscience qu'un Orc énervé peut tuer, il n'hésite pas un instant à s'enfuir lorsque cela est fait. Cette incapacité à faire front au danger les a rendus adeptes de l'usage de combines, subterfuges, farces et, le plus souvent de diplomatie.
Le gobelin est surprenant, car il est espiègle, éloquent et impoli, tout cela en même temps. Ils cachent difficilement leurs intentions car un sourire immense saisit leur lèvres dès qu'ils ont une idée derrière la tête. Toutefois, les gobelins ont toujours une multitude d'idées, aussi serait-on bien incapable de dire laquelle nous est défavorable. Bien qu'il  paraît désordonné, il sait parfaitement ce qu'il fait et cela parce qu'il l'a calculé avec exactitude. Cependant, le gobelin est borné et même si son idée peut se révéler la moins efficace, il s'y tiendra.

Longévité :

Mis à part s'ils trouvent la mort lors d'accidents de travail ou après avoir un peu trop titillé un Orc, les gobelins peuvent espérer vivre un maximum de 70 ans. En revanche, ils ne leur faut qu'une dizaine d'année pour être paré au travail bien qu'on ne les considère adultes qu'après vingts années.
L'amour n'existe pas réellement chez les gobelins et ils n'y sont que très peu sensible. En revanche ils considèrent la reproduction comme un devoir permettant la survie de la race et la poursuite de leurs projets.

Langue :
Les gobelins ont vite appris à parler le commun (la langue des hommes). Pourtant, ils possèdent leur propre langage, gardent des notions d'Orc. Par ailleurs, avant d'utiliser leur voix, les gobelins communiquaient à l'aide d'un langage signé qu'ils pratiquent toujours aujourd'hui.
Ainsi, ce petit peuple vert démontre sa vivacité d'esprit par sa capacité à communiquer avec une grande partie des races d'Aranor.



Les Trolls des Forêts


Description physique :

A l'inverse de leurs cousins, les trolls des forêts sont fins avec des membres déliés et mesurent rarement plus de deux mètres de haut. Leur peau prend des teintes vert ou bleutées selon les clans. En outre, deux épaisses défenses ornent leur mâchoires et leurs oreilles sont aussi longue et pointues que celle des elfes. De fait, le seul point commun physiques qu'ils ont avec les trolls des montagnes ou les trolls des cavernes sont leurs mains et pieds qui ne se possèdent que trois doigts épais.
La chevelure Troll est abondante et possède des couleurs exotiques assez voyantes. La culture trolle les pousse à arborer des coiffures étonnantes extravagante pour se démarquer des autres, mais on trouve aussi des trolls qui les laissent simplement leur cheveux pousser et se disposer selon leur volonté.
Les Trolls ont un nez épais qui leur accorde un excellent sens de l'odorat, bien que su r des distances réduites.
Les Trolls des forêts sont vifs et agiles, mais sont en revanche munis de bien peu de force. Ils profitent généralement du terrain pour sauter sur leur victime lorsqu'ils veulent asséner des coups violents.


Caractère :

D'un point de vu général, les Trolls sont considérés dérangés par les autres races. Leur moralité et leur logique leurs sont propres, ce qui leur interdit pendant longtemps le statut de race intelligente. Malgré leur culture, ils s'avèrent plutôt malins et habiles.
Ils se montrent très solidaire vis à vis des membres de leur clans, bien qu'envers les autres membres de leur race. Leur estomacs est leur première motivation et ils possèdent un sens du goût très prononcé qui les poussent à cuisiner. Il est à noter que leur mâchoire et leurs estomacs n'ont rien à voir avec ceux de leurs cousins et qu'ils seraient incapable de manger des mets non préparés. Par ailleurs, manger de l'humain, de l'elfe, du nain ou même du troll ne les dérange pas, ce qui leur donne le statut de cannibale. Pour eux, la nourriture se mange, qu'importe la provenance et tant que l'on a de bonnes herbes pour l'assaisonner.
Leur talent pour la cuisine va de paire avec celui pour les décoctions et les onguents. La médecine Trolle peut paraître barbare mais elle attise la curiosité de plus d'un Guérisseur. A l'inverse, les pratiques vaudou et les poisons qui imprègnent les armes trolles ne sont pas sans éveiller l'intérêt des Alchimistes.
Les religions trolles sont souvent basés sur des sacrifices et rituels où danses et musiques trouvent une place importante.


Longévité :

Les Trolls vivent bien plus longtemps que les hommes, bien que leur nature dérangée les empêche d'en profiter pleinement. Ils ne prêtent pas attention à l'âge aussi ne le retiennent-ils pas souvent et il est souvent bien difficile de différencier les vieux trolls des jeunes. On en trouve âgé de deux cent ans et encore fringuant. On les soupçonne d'avoir des origines elfiques, ce qui expliquerait leur longue vie, mais les oreilles pointues n'aiment pas ces théories.

Enfin, les extrémités Trolles, tel que les doigts, peuvent repousser après avoir été coupées, cela prend en revanche un à deux mois et ne s'applique pas pour des membres entiers (bras, jambes). Cela implique aussi que les coupures et les blessures non mortelle cicatrisent bien plus vite que pour des humains ( mais jamais en moins d'une journée, voir une demi-journée pour des blessures très légères).

Langue :

Les Trolls des forêts parlent le commun. Toutefois, il s'agit d'un argot ponctué de nombreux tics de langages et s'accompagnant d'un accent lourd qui les rend parfois difficiles à comprendre. Ainsi ils prononcent ''w'' à la place de ''r'' et coupent souvent les mots de la phrase. Il est aussi commun de finir les phrases par un '' mec' ''.

Exemples : ''Pwenez gawde au Vaudou !''
''Qu'est-ce tu cwois faiw, mec ?''
''Moi j'pwéfèwe manger un nain l'midi et un hom' l'soiw, plutôt qu'un nain l'matin et un elf' pouw l'goûter C'est bien meilleuw pouw la santé, mec !''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Races jouables (m.a.j. le 30/05/16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les races jouables
» Les races jouables
» Index des races jouables
» Races jouables
» Les races jouables en Ephaëlya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guildes d'Aranor :: Au Ciel :: Le monde, vu depuis les cieux-